La Chute Blanche, partie I - Flovor 642.

Partie I : Prise de température.


Comme convenu, les Kipages se retrouvèrent à 16h00 ce dinsdior 12 flovor, dans une maison abandonnée de la cité de Bonta.
Les premières options des Kipages semblaient simples, il leur fallait aller voir les autorités en charge de l'affaire pour essayer de leur soutirer des informations, enquêter sur les lieux des crimes et au possible interroger des témoins.

Partie1 8
(Les Kipages se préparant à entrer dans une milice grouillant de soldats alertes)

À la milice, les Kipages rencontrent le capitaine Drofus, responsable de l'affaire que l'on surnomme déjà "la chute blanche".
Visiblement très occupé et préoccupé, le capitaine ne prêta pas beaucoup attention aux requêtes des Kipages et finit par les envoyer balader en leur disant qu'aucune information ne pouvait être délivrée à des civils.

Les Kipages décident alors de se rabattre sur l'exploration des scènes des crimes. Grâce au journal de Faëris les Kipages purent trouver l'adresse de la résidence secondaire du juge Reidroc, le magistrat s'occupant de l'affaire en tant que porte-parole du Grand Conseil de Bonta.

Là-bas, après un léger accrochage avec la garde personnelle du juge, les Kipages purent lui parler personnellement. La déconvenue des pirates fut grande quand Reidroc leur annonça sèchement qu'il n'avait rien à leur dire et qu'ils feraient mieux de déguerpir rapidement de chez lui.


Partie1 1
(Les Kipages aux prises avec la garde personnelle du magistrat)

Partie1 2
(Les Kipages en pleine discussion avec un juge furibond)

Il en fallait cela dit plus pour décourager les Kipages et leur prochaine destination était la tour des Ordres. Les Kipages y rencontrent un dénommé Flagelle Tertrou, un disciple de la tour.

Partie1 3
(Une petite pause le temps de se remettre de leurs échecs et les voilà repartis à la chasse aux indices)

L'homme n'était selon ses dires pas présent lors de l'attentat visant l'endroit, mais il raconta bien volontiers divers détails de l'attaque aux Kipages, leur disant également qu'un suspect avait été arrêté sur les lieux d'un crime et était en ce moment même interrogé par Satirev Onivin. Ne sachant malheureusement pas grand chose de plus, les Kipages deciderent de prendre congé de Tertrou.


Partie1 4
(Les Kipages trouvant enfin un peu d'aide auprès de Tertrou)

Le dernier bâtiment accessible aux Kipages et ayant été victime d'un attentat était le petit palais des Ordres, un bâtiment administratif. Là-bas, un fonctionnaire leur appris que peu de temps après l'attaque de la résidence principale du juge Reidroc, un jeune homme avait été retrouvé piégé sous des débris et emmené rapidement on-ne-sait-ou. Les Kipages en déduisirent que ce jeune homme était le suspect interrogé à la tour des Ordres. Le fonctionnaire appris également aux Kipages et sur base de on-dit, que le jeune homme faisait partie d'un clan de voyous faisant du grabuge depuis le début des attentats dans la cité. Malheureusement, personne ne savait vraiment ou trouver ces criminels.



Partie1 5
(Un peu plus conciliant que les autres bontariens, ce fonctionnaire donne de précieuses informations aux Kipages)

Les pistes qu'ont trouvé les Kipages sont encore assez maigres, mais interroger ce jeune homme ou son clan semble être un bon point de départ. Les informations que possèdent les Kipages laissent à penser que le clan de ces voyous pourrait être l'auteur des attentats, mais l'hypothèse de l'Ordre n'est toujours pas à exclure...
Le plan d'action pour la suite est simple : vérifier la véracité des informations du fonctionnaire et en apprendre plus sur le suspect.


Partie1 6
(Les Kipages se retrouvent à leur cachette pour résumer la situation)


Merci à tous d'avoir été présents pour cette première partie, bien en deçà de la suite qui promet d'être plus que trépidante !
Un grand merci également à Moe-Jito et ses compagnons AA pour jouer les divers intervenants de l'event, la qualité de vos prestations est un régal pour tous !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Ankama Games / Les Kipages. Tous droits réservés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site