Le Trésor de Sétroc - descendre 641.

affiche-setroc-2.jpg

Placardée sur tous les murs de toutes les bâtisses d'Amakna, vous trouvez cette affiche :

Bien le bonjour aventuriers de tous horizons !
Mon nom est Émile Ionaire, certains d'entre vous me connaissent sûrement pour mon empire dans le pâté de Tabi ou dans les sous-vêtements en peau de larve,
mais bref, je ne souhaite pas vous parler de choses aussi triviales.
Je sens ma fin venir depuis un moment déjà et je refuse de quitter ce monde alors que tant de merveilles m'attendent encore.
Je suis riche, très riche et foi d'Énutrof, je suis sûr que tout peut s'acheter.
Il se trouve que je connais un moyen de parvenir à mes fins et déjouer la mort qui me guette,
mais je ne peux accomplir cette tâche seul !

Répondez à mon appel et rejoignez-moi ce samedi 03 descendre à 16h00 au temple Énutrof, je vous expliquerai tout.
Je saurai récompenser dignement celui ou celle qui pourra me ramener le secret d'une éternelle vie.



[HRP]

Bonjour à tous !
Pour cet événement, les Kipages seront vos rivaux, en effet ce riche homme d'affaire a également fait appel à nos services, histoire de mettre toutes les cartes de son côté.
Ne vous attendez pas à de la tendresse de la part de pirates sur cette affaire, y a trop d'argent en jeu !

On compte sur votre rapidité et votre intelligence pour nous fournir un beau spectacle, rendez-vous donc ce 3 descendre pour une compétition acharnée.
Si vous avez des questions n'hésitez pas et n'oubliez pas de visiter notre forum !

 


 

En réponse aux centaines d'affiches placardées partout en Amakna, le temple Énutrof accueillit ce 3 descendre une foultitude d'aventuriers.
Tous étaient venus, intrigués par le discours mystérieux d'un vieil homme d'affaire et surtout attirés par des promesses de richesse et de gloire.
Cette affaire intéressait également le clan des Kipages, qui sous la direction de Kabalh, était au rendez-vous.

Émile-Ionaire, l'homme responsable de toute cette agitation semblait bien mal en point derrière le comptoir du temple. Entre deux quintes de toux il entreprit d'expliquer aux aventuriers le pourquoi de leur présence en ce lieu.
Désireux d'échapper à sa mort prochaine et prompt à croire toutes les histoires qui pourraient l'aider à déjouer l'emprise du temps sur lui, Ionaire croyait fermement à une vieille légende. Celle-ci narrait l'histoire d'un vaillant conquérant et explorateur nommé Sétroc, qui disait-on avait parcouru toutes les mers et tous les océans de la terre. Au cours d'une de ses nombreuses pérégrinations, celui-ci aurait trouvé un coffre magique possédant le formidable pouvoir de donner la vie éternelle à son possesseur. Malheureusement Sétroc, peu de temps après avoir trouvé ce si précieux artefact, fut victime du mauvais sort et fit naufrage on ne sait où.
Ionaire raconta aux aventuriers que cette histoire n'était pas une invention et que le trésor existait bel et bien. Voyant l'hésitation de l'assemblée face à ses déclarations, le vieil Énutrof coupa court aux tergiversations et annonça haut et fort qu'il saurait rendre riche celui ou celle qui saurait lui ramener le trésor de la légende. Les aventuriers ainsi concernés, il leur donna la seule piste valable qu'il possédait et leur souhaita bon courage.

Ne se le faisant pas dire deux fois, beaucoup partirent rapidement à la recherche du dernier port fréquenté par Sétroc, Sufokia, dans l'espoir de trouver des indices. Sûrs d'empocher la récompense, les Kipages ne se firent pas prier non plus et bientôt le temple redevint tranquille comme à son habitude.

Les recherches des aventuriers les menèrent tout d'abord à la taverne du Ripate où un commandant Iop un peu trop entreprenant nommé Cousto les aiguilla sur la destination que prit autrefois Sétroc.
Ce dernier avait apparemment accosté sur une île autrefois inconnue, mais aujourd'hui appelée d'Otomaï. En arrivant au village des pêcheurs, les aventuriers purent faire la connaissance de Nauh-Tilus, marin plutôt antipathique qui non sans rechigner finit par leur indiquer que selon une légende célèbre de l'île un explorateur avait autrefois fait escale sur ses plages. L'homme aurait alors volé un trésor sacré des Zoths dans une de leurs cachettes secrètes.

La route fut rude et longue pour trouver cette fameuse cache, tant l'île était un gruyère de passages et de lieux secrets. Toujours en tête, les Kipages arrivèrent au plus vite à une caverne humide formée de coraux, où un ermite Zoth appelé Hyse les accueillit. Il leur raconta qu'effectivement, Sétroc avait volé ici un artefact Zoth capable de donner la vie éternelle. Mais cette histoire ne se limitait pas à un simple larcin puisque pour parvenir à ses fins, Sétroc avait dû faire captif un jeune Zoth de la tribu des Techs, nommé Az. En échange de sa liberté et de sa vie, ce dernier accepta à contrecœur de conduire Sétroc à l'emplacement du trésor sacré.
Alors en possession de ce pouvoir phénoménal, l'explorateur ne tint cependant pas sa promesse et au moment de libérer Az, celui-ci n'eut droit qu'à une mort lente et douloureuse.
Hyze essaya de mettre en garde les aventuriers sur la véritable nature de ce qu'ils recherchaient, mais bien trop décidés à rapporter le coffre, personne ne prit en compte les avertissements de l'ermite.

L'information tomba : Sétroc avait fait naufrage sur l'île des Naufragés. La zone ne tarda pas à être envahie par une troupe de Kipages et d'aventuriers déchaînés.

setroc1.jpg

Bien vite, la dépouille de Sétroc fut retrouvée ainsi que le coffre tant convoité. Alors que la tension montait entre les deux partis, l'impensable se produisit et dans un éclair aveuglant l'âme fantomatique d'un vieil homme apparut aux yeux de tous, s'élevant du squelette de l'explorateur.
Sétroc, toujours détenteur du coffre, jouissait de la vie éternelle, mais sous une forme si pitoyable et douloureuse que ce don était pour lui une malédiction. Voyant l'horrible erreur qu'allaient commettre les aventuriers il tenta de leur expliquer que le trésor n'était pour lui qu'une terrible malédiction. En laissant Az le Tech mourir au fond de la cache secrète, Sétroc avait irrité les divinités Zoth et sans le savoir, il fut maudit.
A peine eut-il quitté l'île d'Otomaï en bateau, qu'une violente tempête éclata et propulsa son navire sur les plages de l'île des naufragés. Alors que les âmes de ses camarades morts s'échappaient de leurs cadavres pour rejoindre le Krosmoz, Sétroc resta prisonnier du coffre, contraint à errer seul sur ce bout de terre perdu et oublié.
Les aventuriers se rendirent alors compte du terrible danger que représentait ce trésor maudit et décidèrent de renoncer à ce contrat.

Mais les Kipages ne l'entendaient pas de cette oreille. Ne croyant pas aux balivernes de ce fantôme fou et déterminés à honorer leur contrat avec Ionaire, la confrontation semblait inévitable pour sceller l'avenir du trésor.

setroc2.jpg

Malgré la résistance du groupe mené par Malefiska, les Kipages se montrèrent plus forts que les aventuriers et ces derniers, impuissants, ne purent que voir les pirates emporter le trésor de Sétroc vers le continent.
Ionaire, plus impatient que jamais, attendait toujours le retour de ses mercenaires et du coffre au temple Énutrof.
Laissant éclater sa joie à la vue du trésor, le vieil homme félicita rapidement les Kipages pour leur bravoure et s'empara de l'artefact, malgré les vaines protestations des aventuriers présents.
Son apparente bonhommie se transforma alors radicalement et tous purent contempler son véritable visage. D'un rire diabolique il annonça s'être joué de tous le monde et que maintenant immortel, il allait pouvoir régner sur Terra Amakna.
Cependant, la triste réalité rattrapa l'Énutrof, car en devenant propriétaire du coffre maudit, il devait s'accommoder des avantages comme des inconvénients. Sentant son corps faillir et disparaître, il jura fou de rage qu'un jour il se vengerai de toute l'assemblée présente.

setroc3.jpg

Confus d'avoir été roulés aussi facilement et honteux d'avoir succombé aussi facilement à l'appât du gain sans avoir réfléchi, les Kipages s'excusèrent humblement auprès des aventuriers.
Et pour montrer leur gratitude, ils décidèrent de leur donner la récompense d'Émile-Ionaire, qui elle n'avait pas disparue !

C'est ainsi que Talky fut récompensé de 2 millions de kamas pour avoir été le premier à trouver le coffre de Sétroc, Khynai de 1 million pour être la seconde. Nyco-Sanglant reçut également 1 million de kamas pour avoir été le premier Kipage à trouver le coffre.
Enfin, Énucléaire reçut 500 000 kamas de récompense pour la meilleure participation de l'event et gagna également le terrible coffre maudit !

setroc4.jpg

Merci à tous pour votre participation, nous commençons à discerner quelques habitués et cela fait plaisir à voir. Également certains nous ont agréablement surpris de par leur prestation.
Merci aux Kipages qui ont participé à l'event, en particulier à ceux qui jouaient les intervenants, car il n'est pas toujours facile de jouer un rôle sous le coup du stress.
Nous espérons que la journée vous a plu, n'hésitez pas à nous faire part de vos envies et idées pour nos futures réalisations.


D'ici là, vive l'animation sur Hel Munster !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Ankama Games / Les Kipages. Tous droits réservés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site