Sufokiapharnaüm - javian 643.

 

illuki13.jpg

Sombres sont les temps que vivent actuellement les sufokiens !
La cité portuaire, joyau de la technologie steamer, est la proie d'incessantes tentatives de rapines et d'attaques pirates, toutes lancées dans l'unique but de déposséder la ville de ses trésors.

Récemment, Ayem Siyet, l'une des plus honorables dignitaires de la cité a disparu, cette soudaineté laissant présager la menaçante marque de terroristes.
Les esprits s'échauffent déjà, la frontière entre la paix et le chaos étant alors plus que fragile à Sufokia,

Aventuriers ! Le conseil des mers requiert votre aide, la cité organise d'ores et déjà des recherches intensives pour retrouver Ayem, joignez-vous à nous pour éviter que la situation s'envenime et rapidement rétablir l'ordre dans la ville.

Une grande battue sera organisée le dimanche 13 javian à partir de 15h00. Si vous êtes des nôtres, placez-vous sous les directives du seigneur Pall au Zaap de la ville au jour et à l'heure dite.


[HRP]

Bonsoir à tous !
Comme vous l'aurez compris, les Kipages vous invitent à leur prochain event, dimanche prochain.
Nous espérons vous voir nombreux répondre à l'appel de Sufokia, afin de résoudre cette vraisemblable affaire d'enlèvement.

La participation nécessitera seulement de votre part d'être abonnés et d'avoir les zaaps associés à la ville (Sufokia et rivage du golfe), pour des raisons de pratiques évidentes.
Nous récompenserons comme à notre habitude les trois joueurs les plus investis de l'event.

 


 

Comme convenu, c'est à 15 heures pile que les aventuriers ont retrouvés le seigneur Pall au zaap de la cité de Sufokia. L'étrange disciple d'Osamodas leur expliqua clairement qu'il était mandaté par le Conseil des Mers et qu'il n'avait pas de temps à perdre : il fallait retrouver Ayem Siyet. Il expliqua qu'il n'avait pas attendu pour chercher des pistes, ainsi, il leur exposa qu'il soupçonnait un groupe de pirate qui possédait un repère au sud-est de la ville. Ayant obtenu un mandat de perquisition, il convia les aventuriers à le suivre sur les lieux, au cas où l'usage de la force serait nécessaire.

sufokia1.jpg
Sur les lieux, le groupe rencontra les Kipages ainsi qui drôle d'énutrof répondant au nom de Victor Tilla qui était visiblement en train de commercer avec eux. Mis au courant de la situation et n'ayant pas d'autres choix, les Kipages collaborèrent et ouvrirent les portes de leur pied-à-terre pour laisser l'inspecteur examiner la demeure. C'est à l'étage que tout bascula, était là ligotée et bâillonnée une steamer correspondant traits pour traits à Mme Siyet. Ni une, ni deux, sans avoir le temps de s'expliquer, ils furent escortés par les aventuriers en furie jusqu'au temple d'Oktapodas pour être jugés par Mage-Histra, un juge convoqué pour l'occasion par le Conseil des Mers.

sufokia2.jpg

 

L'accusation fut menée par le seigneur Pall et fut très convaincante, le banc des accusés défendu par M.Tilla ne put réellement dissiper les soupçons qui pesaient sur les pirates. D'un côté, on réclamait la peine de mort, de l'autre, on criait au scandale et que tout ceci n'était qu'un complot. Finalement, alors que les grondements s'élevaient, le verdict rendu fut sans appel :

sufokia3.jpg

Alors que la garde allait se saisir des condamnés, le capitaine Truk bondit afin de créer une diversion pour s'enfuir et entraîna à sa suite le reste de la bande.

sufokia4.jpg

Pris de court, personne ne put réagir et stopper les Kipages dans leur élan. Reprenant peu à peu ses esprits, le seigneur Pall ordonna aux aventuriers de rattraper par n'importe quel moyen les fuyards afin que justice soit rendue. Pendant ce temps, celui-ci s'occuperait d'emmener Ayem Siyet afin qu'elle reçoive quelques soins.
Les aventuriers parvinrent à rattraper les pirates à l'intérieur de l'épave du navire situé sur la plage en bordure du territoire des bandits. Ils profitèrent du lieu pour tenter de raisonner la foule, autant dans le temple, ils n'avaient aucune chance de réussir à convaincre qui que ce soit, autant ici, la situation était tout autre. Selon eux, tout ceci n'était qu'un complot orchestré à l'encontre des Kipages visant à les supprimer sans éveiller de soupçons. Par contre, qui était à l'origine de tout cela, mystère.

sufokia5.jpg

Le doute s'installa chez les aventuriers, après tout, qui fallait il croire ? Un groupe de pirates plutôt hétéroclite ou bien un étrange personnage sortit de nulle part qui se prétendait inspecteur pour le compte du Conseil des Mers ? Qui plus est que ce dernier leur semblait être familier... Finalement, il fut décidé de retrouver Ayem Siyet afin que la vérité éclate.

Le premier lieu visité la bibliothèque de Sufokia où elle avait pour habitude de travailler. Sur place, un de ses collègues affirma qu'il ne l'avait pas vue depuis longtemps car celle-ci était occupé à effectuer des fouilles dans les sous-sols de la ville pour le compte du Conseil. Le groupe se mit donc en route en direction des lieux afin de continuer l'enquête.

sufokia6.jpg

Il retrouvèrent sur place Coward Harter, un archéologue visiblement inconscient. L'historien fut réanimé et interrogé.

sufokia7.jpg

L'homme eut d'abord du mal à s'exprimer, encore sous le coup du choc. Mais peu à peu, l'intrigue se dévoila : depuis quelques temps, Pall et ses sbires le faisaient chanter... et il fut très surpris de le voir débarquer il y a peu en compagnie d'Ayem qu'il pensait pourtant bien connaître. Encore plus grande fut sa surprise lorsqu'ils lui dérobèrent les reliques qu'il étudiait, avant de partir en l'assommant. Quelque chose ne tournait pas rond dans cette histoire et tout portait à croire que finalement, les Kipages n'étaient peut-être pas aussi coupables que ce que l'on avait essayer de leur faire croire.

sufokia8.jpg

L'archéologue leur appris qu'avant de s'évanouir, il les avait vu partir en direction du transporteur brigandin de la péninsule des gelées. Sitôt dit, sitôt fait, le groupe se pressa au lieu dit et tomba nez à nez avec ... le seigneur Pall et deux Ayem !

sufokia9.jpg

Après quelques explications, il s'avéra que tout ceci n'était qu'un mensonge monté de toute pièce par l'Ordre, une mystérieuse organisation qui est également ennemie du clan de Kipages. En vérité, la steamer avait été kidnappée par l'ordre depuis le début car elle était trop gênante à leur goût, elle avait en effet mis à jour un trafic clandestin de reliques au nez et à la barbe des dignitaires de la ville. Le numéro V de l'organisation avait pris sa place et était allé de lui même chez les pirates. Après l'avoir ligotée et bâillonnée, son complice, le numéro XII alias le seigneur Pall avait feint de diriger une fausse enquête qui accuserait les pirates de l'enlèvement. Quant à Mage-Histra, il avait été soudoyé afin de les faire condamner quoi qu'il arrive.
Tout le plan avait fonctionné à merveille... à la seule exception que la fuite des Kipages n'entrait pas dans leur plans.

Un combat s'engagea alors entre les deux camps. Malakta Pall profita d'un moment d’inattention pour s'échapper, abandonnant au passage celle qui lui faisait la morale quelques minutes plus tôt. Finalement, le numéro V de l'ordre fut capturé et laissé entre les mains des Kipages qui jurèrent de mettre à jour tout ce qu'elle savait sur l'ordre. Ayem fut libérée et repartit à Sufokia raconter ce qu'il s'était passé à qui voudrait l'entendre.

sufokia11.jpg

 

[HRP]

Merci à tous les aventuriers présents lors de cette animation. Malgré quelques soucis dû aux aléas du direct (sauvegarde non prévue), nous espérons que vous avez passé un agréable moment en notre compagnie.
Remercions comme il se doit les Kipages qui ont joué les rôles des protagonistes de l'histoire, il n'est jamais facile de jouer un personnage dans une telle situation.
Enfin, remercions trois joueurs qui ont su se faire remarquer par leur attitude exemplaire au cours de l'animation et qui remportent une récompense :

Apathie, qui part avec 500 000 kamas, Varlias qui empoche 1 million de kamas et Flaque qui récupère 1m5 de kamas.

Et exceptionnellement, nous récompensons Piege-roxxor d'une indispensable corde ainsi que d'un gros boulet en raison de son comportement néfaste tout au long de l'animation.







 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Ankama Games / Les Kipages. Tous droits réservés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site