Le Kralamoure de l'île d'Otomaï.

Cet échange épistolaire entre Shinjo, pirate et Nemis, alors second des Kipages s'est déroulé en fraouctor 641 et relate l'avancée d'une recherche menée par le clan sur l'île d'Otomaï.

 

1er Fraouctor 641

Nemis,

Après plusieurs jours à harceler les chercheurs, j'ai enfin une excellente nouvelle : le scientifique le plus éminent de notre monde a accepté de me recevoir ! Oui, Otomaï en chair et en os !

Je dois le rencontrer dans deux jours, au cœur même de son atelier principal tout en haut du gigantesque arbre Hakam. Je suis excité comme une puce, vous ne pouvez pas savoir !

Shinjo

L'atelier de l'arbre HakamL'atelier de l'arbre Hakam

 1er Fraouctor 641

Formidable, Shinjo ! Je savais que tu finirais par les faire craquer. Je compte sur toi pour en apprendre le plus possible sur la partie nord de l'île avant que nous ne nous aventurions là-bas.

Nous restons au port du village côtier en attendant ta prochaine missive.

Nemis

 

3 Fraouctor 641

Shinjo au rapport !

Je sors d'une longue discussion avec Otomaï, si vous saviez tout ce que j'ai appris !

Je lui ai parlé de notre projet d'expédition pour explorer le nord de l'île, mais il nous déconseille, très vivement je dois dire, de mener à bien notre projet. Quand je lui ai dit que le danger ne nous faisait pas peur et que nous en avions vu d'autres, il m'a parlé de la créature qui vivait là-bas.

Rien de très inhabituel de prime abord, une bête monstrueuse mangeuse de chair fraîche qui a déjà dévoré un grand nombre d'aventuriers semblables à nous. Un monstre comme un autre j'ai pensé, avant que l'alchimiste ne développe.

Accrochez-vous, ce n'est vraiment pas une bestiole ordinaire ou un simple mythe pour effrayer les touristes ! Ah ah, je sens que ça vous intrigue.

La présence de la bête, toujours d'après Otomaï, serait antérieure à l'apparition de l'île et elle n'a cessé de grossir jusqu'à atteindre une taille gigantesque, au point que ses déjections noirâtres ont fini par modifier l'écosystème de l'île, provoquant putréfaction et mort parmi les plantes et toute autre, je cite, « forme de vie noble » de cette partie de l'île. Par crainte que la créature puisse contaminer le reste de l'île si jamais elle décidait de se déplacer, Otomaï et son équipe l'ont enfermée là où elle réside, la Tourbière Nauséabonde, et la porte qui ferme cette prison ne peut s'ouvrir que grâce à un mécanisme très complexe et gardé secret. Otomaï m'a assuré que c'était pour éviter que d'autres idiots aillent engraisser le monstre.

Il a insisté sur la menace que représente la bête, pour nous dissuader un peu plus de nous aventurer là-bas, en me parlant du dragon qu'elle aurait tué ! Il y aurait une carcasse correspondante dans la Tourbière pour étayer ses dires. On entre alors dans la spéculation, j'ai noté ses paroles exactes : « Les opinions divergent à ce sujet, mais on raconte qu'un terrible dragon aurait tenté d'attaquer la créature. Cette dernière aurait alors attrapé le dragon avec ses tentacules pour l'étouffer sous la tourbe, prenant ainsi le dragon au dépourvu. » Voici qui demanderait une puissance énorme. Imaginez, tuer un dragon ! Si cette légende est vrai, la créature de la Tourbière est incroyablement dangereuse.

Demain j'irai farfouiller un peu plus dans le laboratoire pour voir si je peux trouver d'autres choses intéressantes.

 Shinjo

 PS : J'ai oublié de lui demander un autographe, j'espère y penser demain !

OtomaïL'alchimiste Otomaï

3 Fraouctor 641

Shinjo,

Tout d'abord, non, la bouteille qui est jointe à cette lettre n'est pas pour toi. Elle doit te servir à obtenir d'Otomaï les informations nécessaires pour ouvrir la porte bloquant l'accès à la créature. Fais en bon usage, Truk est persuadé que c'est du gâchis de te confier un cru pareil, à toi de le faire mentir.

J'aimerais aussi plus d'informations sur le monstre lui-même. De ce que tu m'as raconté, j'ai pu tirer qu'il s'agissait à la base d'une créature aquatique, puisque présente alors qu'il n'y avait encore que de l'eau et qu'elle possède des tentacules. L'image ridicule d'un Kralamoure ayant atteint une taille gigantesque m'est alors venue à l'esprit, et si je veux pouvoir continuer à manger l'esprit serein de bons plats de Kralamoures frits, j'aimerais savoir le plus précisément possible ce qu'est cette créature. Forme draconique ? Démon des eaux ? Hybride marin ?

Nous levons l'ancre dès ce soir pour nous diriger vers le nord de l'île. Nous mouillerons près du pont menant à la Tourbière et commencerons l'exploration dans une trentaine d'heures. Rejoins-nous directement là-bas après avoir tiré tout ce que tu peux d'Otomaï, des ses assistants et de son laboratoire.

Nemis

L'île d'OtomaïCartes de l'île


Journal de recherches de Nemis

4 Fraouctor 641

10h30

Après une rapide reconnaissance des lieux, nous renonçons à atteindre la zone de détention de la créature par la mer. Peut-on d'ailleurs encore parler de mer pour décrire le marasme qui baigne cette portion de l'île ? Si le navire s'aventure dans ce sombre bourbier, il est certain qu'il n'en ressortira jamais. Nous traverserons donc la totalité de ces marécages à pied en partant de la plage de Corail.

 La porte de l'antreLa porte de l'antre

15h40

Nous sommes parvenus sans trop de difficultés jusqu'à la porte décrite par Shinjo, les créatures qui se cachent dans la boue de ce lieu sont agressives mais nous nous en sommes tirés avec seulement quelques égratignures.

Avant d'ouvrir la porte suivant les instructions que Shinjo est parvenu à soutirer à Otomaï (je savais qu'il ne résisterait pas à ce rhum 12 ans d'âge!), nous avons fait le tour de l'antre pour glaner des informations supplémentaires.

L'enclos est rudimentaire, j'espère qu'Otomaï y a ajouté des protections de nature magique sinon même notre mousse pourra en faire du petit bois. Je n'imagine pas bien que ça puisse suffire à retenir un monstre s'il lui prenait l'envie d'aller se promener.

La palissade délimite un espace beaucoup plus vaste que je n'avais imaginé. En regardant à travers quelques interstices, nous avons cru apercevoir des ossements de grande taille ainsi que ce qui pourrait bien être un ou des tentacules de la créature.

Découverte incroyable ! À quelque distance de l'enclos, en grande partie immergé dans la vase, nous avons découvert un squelette de dragon! Sa taille était phénoménale, il s'agit à coup sûr du dragon mentionné par Otomaï. Est-ce la créature qui l'a tué ? Je commence à me demander si je n'ai pas sous-estimé le danger de cette île...

Mais nous sommes trop loin pour reculer désormais !

Le dragon de la tourbièreLe dragon de la tourbière

22h00

Pfiou ! Quelle expédition !

Nous avons eu le privilège cauchemardesque d'approcher le Kralamoure Géant et d'en revenir entiers. Cette créature mythique existe donc bel et bien, et j'espère sincèrement que nous en avons vu l'unique exemplaire.

Elle est gigantesque, je ne m'étonne plus qu'elle ait pu venir à bout d'un dragon.

Nous n'avons malheureusement pas pu vérifier l'origine des autres ossements aperçus depuis l'extérieur, le Kralamoure était trop imposant et la tourbière trop dangereuse pour nous permettre d'explorer plus avant. Nous avons cependant pu confirmer l'existence de la bête sans lui servir de dessert, et cela me semble une victoire suffisante pour aujourd'hui.

Les rumeurs à propos d'un dofus caché en ce lieu seront à vérifier une autre fois.

Le Kralamoure GéantLe Kralamoure Géant

Recherche effectuée par Shinjo et Nemis, retravaillée par Fhynir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Ankama Games / Les Kipages. Tous droits réservés.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site